Mumpreneur : la créatrice des cartes Emile en ville

Une créatrice qui a réussi a créer les cartes dont je rêvais 

J’ai eu un énorme coup de cœur pour les cartes @emileenville ! J’ai longtemps hésité entre la carte de France avec les nouvelles régions ou ce sublime planisphere !

Cette carte, c’est plus de deux ans de recherches, je vous explique : depuis ma grossesse, nous cherchons de vieilles cartes avec mon mari à chaques brocantes… Et nous n’arrivions jamais à trouver celle qui faudrait pour la chambre de nos enfants 😅 (ah non, sauf une fois où mon mari m’a dit on la prendra au retour, et deux minutes plus tard, elle était vendue😡 ) En gros chiner, une belle carte relève de beaucoup de patience et souvent elles sont à des prix astronomiques!!! La recherche impossible 😤

Donc quand j’ai vu les cartes @emileenville j’ai tout de suite su que c’étaient les bonnes 🙈 Avec ce sublime côté rétro vintage que j’adore et ces couleurs acidulées qui se marient à merveille avec le Liberty !

Je vous laisse découvrir le portrait de celle qui a sauvé la déco de la chambre de ma fille !!! Un grand merci pour avoir réalisé une rêve 🙂

 

Qui es-tu ? 

Je m’appelle Adeline. Tout juste 40 ans et mère de 2 enfants! J’ai pris le temps de vivre et de voyager avant de fonder une famille et de me réaliser professionnellement.

 

Comment est née ta vocation « illustratrice » ? ( et est ce que tu te définis comme une illustratrice) 

En fait je ne suis pas vraiment illustratrice mais plutôt graphiste / photographe. Je ne sais pas vraiment dessiner, même si j’ai toujours aimé créer. J’ai préféré développé mon sens de la composition et des couleurs plutôt que celui du coup de crayon. J’ai d’abord commencé à m’exprimer à travers la photo que j’ai découvert dans une école d’art appliqué (l’ECAL) en Suisse. Puis je me suis formée au métier de graphiste dans une maison d’édition photo à New York. Enfin, il y a huit ans, je me suis lancée comme Directrice Artistique free-lance à Paris.

 

Peux tu nous présenter « Emile en ville » ? (Concept, histoire…) 

Quel a été l’élément déclencheur de ton aventure entrepreneuriale ? 

Aimant particulièrement les voyages,  j’ai commencé à chercher des cartes géographiques pour mes deux enfants. N’en trouvant aucune à mon goût, j’ai décidé de les réaliser moi-même. Puis en 2016, je décide de fonder le studio de création « Émile en ville » pour éditer mes réalisations cartographiques. Je fais tout moi même: de la conception à l’envoie des colis, en passant par la pose des oeillets, je réalise chaque carte avec le plus grand soin dans mon atelier et porte une attention toute particulière à l’impression réalisée en région Normandie. L’idée étant d’avoir un produit 100% français.

 

Comment définirais-tu ton style et d’où puises-tu ton inspiration ?

Le style de mes cartes est largement inspirées des cartes d’école de notre enfance et plus particulièrement de celles de Paul Vidal de La Blache (1845-1918). J’ai toujours adoré le style rétro de ces cartes. Je puise aussi mon inspiration sur Pinterest, dans le Milk décoration et beaucoup d’autres ouvrages sur le décoration d’intérieur et le design. Car l’idée est d’avoir des cartes géographiques au look vintage, mais réactualisées, et au goût du jour pour s’associer facilement à un intérieur rétro ou contemporain.

 

Quel est ton actualité ? 

Après avoir réalisé une première carte des nouvelles régions Françaises, je viens de sortir un planisphère. Une carte détaillée du monde qui met en avant les continents, les pays, les villes, les îles… avec un zoom tout particulier sur l’Union Européenne puis sur la France et ses territoires d’Outre-Mer. Et bien sûr en français!

Comment souhaites-tu developper ta marque ? 

Pour le moment mon objectif est de faire connaître « Émile en ville » toute jeune marque (moins d’un an) et de réaliser d’autres cartes géographiques. Peut-être que par la suite je déclinerais mon concept sur d’autre support mais toujours dans cet esprit déco-éducatif et le même style néo-vintage.

 

Peux-tu décrire une de tes journées type de mumpreneur ? 

L’avantage de travailler chez soi et d’être auto-entrepreneur est de pouvoir être assez dispo pour ses enfants. Mais c’est aussi un choix. Je les emmène à l’école, puis dès mon retours je commence à travailler. C’est vrai que mes journée sont assez courtes mais du coup très intense. Ensuite je les récupère et c’est une deuxième journée qui commence!

Quels sont tes indispensables et astuces pour concilier vie pro et vie de famille ? 

Je pense qu’il ne faut pas se disperser et aller à l’essentiel, pas le temps quand on monte sa propre boîte et que l’on a des enfants. Savoir aussi travailler seule, se faire confiance et croire à son projet, après plus rien ne nous semble insurmontable.

 

Information complementaire : 

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *